News: ''Mondialité'' à la Fondation Boghossian


01-04-2017

Comment ne pas perdre son identité culturelle dans le concept actuel du "vivre ensemble"? La Fondation Boghossian s'inspire d'Edouard Glissant pour présenter "Mondialité", jusqu'au 27 aout, à prix réduit avec Carte PROF.

"Mondialité" se concentre sur Edouard Glissant et son appel inspirant pour un dialogue mondial qui n’efface pas les cultures locales. À l’heure actuelle, il est important de rappeler l’un des débats internationaux qui gravite autour du cosmopolitisme. Aujourd’hui, les forces homogénéisatrices de la mondialisation tendent vers des extinctions, à la fois à travers les dégradations environnementales et la disparition des phénomènes culturels. Mais refuser les forces de mondialisation implique le risque de revenir à des formes de néo-localisme ou de néo-nationalisme. Mettant en lumière un penseur clé de notre temps, l’exposition suggère l’importance d’une version nuancée du dialogue mondial.

"Mondialité" présente des œuvres d’art visuelles et des environnements, des films documentaires et des chansons, des structures dramaturgiques et des matériaux d’archives. Elaborée dans la continuité des expositions expérimentales "Solaris Chronicles" et "A stroll though a fun palace" (organisées par Obrist en collaboration avec Raza), l’exposition a pour but de faire entrer en contact les visiteurs avec les pensées de Glissant.

L’exposition a lieu à la Villa Empain, un monument chargé d’histoire. Cette villa Art déco construite en 1932 par Louis Empain, occupée par l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, a également servi de siège à l’ambassade d’URSS dans les années '60, de station de télévision dans les années '80, de squat qui a accueilli un spectacle de Mike Kelley dans les années '90, avant d’être restaurée par la Fondation Boghossian qui en a fait un Centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident.

 

 

 

Abonnez-vous gratuitement au flux RSS des news de Carte Prof