News: Des bébés cigognes à l'Aquascope de Virelles


Photo : Jules Fouarge

09-06-2015

Depuis qu'un couple de cigognes s'était installé aux abords des étangs de Virelles, tous attendaient ce moment: un premier jeune au moins vient de voir le jour! Des séances d’observation sont organisées jusqu'au 26 juillet. Gratuit avec Carte PROF.

Cette nidification d'une cigogne revêt un caractère exceptionnel puisque, selon les scientifiques de Natagora, l’espèce n’est plus nicheuse à l’état sauvage en Wallonie depuis 2007 (dernière nidification au Château de Horion en province de Liège). Depuis cette date, il n’y a plus aucune reproduction avérée en Wallonie, même si un très petit nombre d’individus y circule en période estivale. À l’échelle du pays et hors sites d’introduction (Pairi Daiza, le Zwin et Planckendael), la nidification de cette espèce reste vraiment exceptionnelle car, même en Flandre, elle ne niche qu’occasionnellement à l’état sauvage.

Mais tout exceptionnelle qu’elle soit, cette nidification à Virelles n’a rien à voir avec un heureux hasard. Chaque année, près de deux-cents espèces différentes fréquentent le site, dont plus de cent-dix espèces nicheuses. Cette attractivité s'explique d'une part par les qualités exceptionnelles de cette zone humide (un plan d’eau de 800 000 mètres carrés, une roselière parmi les plus grandes et les mieux préservées de Wallonie, des forêts et prairies marécageuses…) mais aussi par les nombreux efforts consentis par Virelles Nature afin de maintenir ou de restaurer ces précieux biotopes.

C’est ainsi que le couple de cigognes s’est installé sur une aire artificielle placée tout récemment à Virelles en vue d’attirer… le balbuzard pêcheur. L’emplacement du nid n’avait pas été choisi au hasard. Il a été placé sur l’île au milieu de l’étang et à plus de 15 mètres de haut sur un arbre isolé, pour faire bénéficier ses locataires d’une position élevée et inexpugnable. Manifestement, ce choix était le bon puisque moins de 24 heures après sa construction, le nid était visité par une première cigogne.

L’Aquascope de Virelles organise des séances d’observation tous les jours de 14 à 16h jusqu'au dimanche 26 juillet. Durant ces permanences, des ornithologues spécialisés commenteront cette nidification exceptionnelle et répondront aux questions du public. Un matériel optique de grande qualité sera mis à disposition pour permettre à chacun de pénétrer dans l'intimité d'une famille de cigognes blanches, dont le dévouement des parents envers leurs jeunes constitue un spectacle émouvant et passionnant !

 

 

 

Abonnez-vous gratuitement au flux RSS des news de Carte Prof