News: Corps de l'Inde: derniers jours


© Ravi Agarwal

03-01-2014

Quatre expositions organisées dans le cadre d'Europalia India à Bruxelles, à Liège, à Louvain et à La Louvière ferment leurs portes ce dimanche 5 janvier. Dont Corps de l'Inde, à tarif réduit avec Carte PROF.

Corps de l'Inde, l’exposition phare du festival Europalia India fermera ses portes ce dimanche 5 janvier. Cette exposition unique a reçu un accueil très positif tant de la part de la presse que du public. Corps de l’Inde est la plus grande exposition d’art indien en provenance d’Inde depuis 30 ans. Plus de 300 œuvres d’une dizaine de musées indiens et de collections privées sont présentées pour la première fois en Europe, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. A tarif réduit avec Carte PROF.

C'est aussi jusqu'au 5 janvier que se tient l'exposition Water Art Walk, dans plusieurs lieux de Liège (Musée Grand Curtius, Aquarium, Musée d’Ansembourg, Galerie Les Drapiers, Place du Marché et La Passerelle) dont plusieurs sont partenaires de Carte PROF. Depuis l’Antiquité, l’eau joue en Inde un rôle considérable, comme en témoigne la déesse fluviale Sarasvati, invoquée et chantée depuis l’époque védique. Depuis, les Indiens ont toujours honoré leurs rivières et les ont associées à leurs principaux rituels. L’eau est considérée comme une divinité et une force vitale, et les sept fleuves sacrés qui sillonnent le pays tiennent une place centrale dans la vie et la mort des Indiens. Depuis une dizaine d’années, l’eau est devenue un thème majeur dans l’art contemporain. Le parcours artistique présenté à Liège rassemble photographies, vidéos et installations, complétées par des œuvres développées à l’occasion du parcours.

A Louvain, "Splendeur de l'héritage architectural Indien" présente la riche tradition architecturale du sous-continent indien à l’aide de quelques exemples emblématiques. Après une introduction générale à l’architecture hindoue des origines, l’exposition se focalisera sur trois « rencontres » historiques entre l’Inde et des traditions externes fortes : les Moghols, les Britanniques et le modernisme. Un Char Bagh (jardin) typiquement indien sera évoqué au cœur de l’exposition, à voir à la Kapel Romaanse Poort.

Enfin, c'est au Centre de la Gravure et de l'Image imprimée, à La Louvière, que se tient l'exposition d'oeuvres de Nalini Malani, composée de deux parties. La première montrera une sélection d’œuvres illustrant l’évolution de son travail, depuis ses premiers livres d’artistes jusqu’aux impressions numériques grand format, sans oublier les projections vidéos. La seconde est une présentation inédite de la collection du Centre de la Gravure sous le commissariat de Nalini Malani elle-même, à laquelle s’ajoute un travail de collaboration avec des étudiants.

 

 

 

Abonnez-vous gratuitement au flux RSS des news de Carte Prof