News: Peter Downsbrough au Botanique


┬ęPeter Downsbrough

24-05-2019

Le Botanique accuillera du 6 juin au 11 aout l'artiste new-yorkais Peter Downsbrough dans le cadre de l'exposition Overlap/S. Avec Carte PROF, sur réservation, invitation au vernissage.

Originaire du New Jersey, Peter Downsbrough (°1940), figure historique de l’art contemporain, vit et travaille à Bruxelles depuis 1989.

Faisant partie intégrante du monde de l’art new-yorkais dans les années 1960-1970, il y côtoie, entre autres, Robert Barry, Dan Graham, Sol LeWitt, Robert Smithson et Lawrence Weiner.  Dès le début des années 1970, Peter Downsbrough est exposé aux Etats-Unis et en Europe. A Bruxelles, on se rappelle de son exposition POSITION au Palais des Beaux-Arts en 2003, année durant laquelle fut installée, sur le Boulevard Emile Jacqumain, son œuvre AND /MAAR, OP - AND /POUR, ET, toujours visible aujourd’hui.

Aux confins de l’art conceptuel et de l’art concret, Peter Downsbrough développe depuis ses débuts, dans les années 1960, un vocabulaire plastique précis, épuré et sans concession, composé de figures géométriques simples, de lignes et de mots.

Si la sculpture est à l’origine de ses recherches sur l’espace, l’artiste développe un système basé sur la notion de position et de cadrage qu’il applique, par la suite, à ses nombreuses autres pratiques : photographies, éditions, films, interventions dans l’espace urbain, Wall pieces, Room pieces, pièces sonores, sérigraphies ou encore cartes postales.

Son œuvre se nourrit de l’organisation architecturale des villes que l’artiste capte pour en révéler les formes essentielles, témoins contemporains de l’action de l’homme sur le paysage urbain. Dans sa démarche, le rapport à l’existant, au lieu, est primordial. Avec les Two Pipes et les Two Poles, ses lignes adhésives noires, ses mots dispersés dont il coupe parfois les lettres pour en contrarier et ouvrir la lecture, ses Wall Pieces ou encore ses Room Pieces, Peter Downsbrough insère et  inscrit son œuvre dans l’espace en vue de le marquer.

Par ce processus de recadrage, de changement d’optique, ses œuvres interrogent l’espace et le point de vue. Elles amènent le spectateur à prendre conscience de sa position et de ses déplacements ainsi que de l’importance du placement des œuvres. Dès lors, le langage et la notion de temps s’invitent, enrichissant une multiplicité de lectures.

A l’occasion de son exposition OVERLAP/S au Botanique, Peter Downsbrough investira le Museum avec une sélection d’œuvres plus ou moins récentes et de nouvelles productions, représentatives de la diversité de sa pratique. Une sélection de photographies n/b de la série DOORWAYS prises entre 1980 et 2016 sera également présentée. L’artiste aborde la photographie de la même manière que sa pratique sculpturale ;  par des gestes similaires à ceux du sculpteur, il coupe, enlève et taille l’espace urbain au travers de son objectif, afin de souligner les structures architecturales et fonctionnelles des villes. Peter Downsbrough réalisera également deux room pieces : une dans l’espace de la Galerie et une autre dans le hall d’accueil du Botanique.

 

 

 

Abonnez-vous gratuitement au flux RSS des news de Carte Prof