News: Moderniteit à la belge


08-10-2016

Un siècle d'art moderne belge vu au travers de 150 peintures, dessins et sculptures, à découvrir du 14 octobre au 22 janvier aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique à Bruxelles. Entrée gratuite (visite libre) avec Carte PROF.

L’exposition « Moderniteit à la belge » retrace plus d’un siècle d’art belge à travers des peintures, dessins et sculptures issus de la collection d’Art moderne des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ainsi que quelques œuvres clés invitées. La modernité reste avant tout l’engouement d’une époque dépassant largement les frontières de l’Art : née avec Baudelaire à la fin du XIXe siècle, elle représente un idéal qui allie progrès technologique et évolution intellectuelle. Elle n’a pourtant cessé de faire débat, engendrant des concepts comme antimodernité ou postmodernité. Tantôt, on la rejette parce qu’elle ne respecterait pas l’héritage du passé ; tantôt, on la récuse parce qu’elle aurait conduit à la barbarie nazie et à une technologie de la mort. Et l’Art ? Quel rôle joue-t-il dans ce débat ? Les artistes présentés dans le premier volet de « Moderniteit à la belge » voulaient tous agir sur la société : Wiertz, Rops, Ensor, Khnopff, Wouters, Vantongerloo, Servranckx, Magritte, Delvaux, Permeke, Van den Bergh, Alechinsky, Dotremont, Broodthaers ou encore Tuymans, réunis dans une esquisse de Musée d’Art moderne, incarnent ce fameux esprit moderne tout en se positionnant diversement face à une avant-garde souvent autoritaire.

Le second volet de l’exposition superpose à cette modernité une tradition culturelle spécifiquement belge. Y a-t-il une modernité belge ? Comment celle-ci a-t-elle fonctionné et fonctionne-t-elle toujours ? Quel sens donner à l’idée d’avant-garde en Belgique ? Que tirer des confrontations avec des artistes internationaux majeurs comme Chagall, Rouault, Jorn, Bacon ou Segal ? Quelle signification donner à un art qui serait « belge » et à une modernité qui serait pensée « à la belge » ? Autant de questions auxquelles chaque visiteur aura la liberté de répondre... Le débat est ouvert !

Les MRBAB organisent des visites guidées pour individuels chaque deuxième dimanche du mois pendant la durée de l'exposition. Réservez vos places pour le 13 novembre, le 11 décembre ou le 15 janvier à 14 heures via le Service des réservations: reservation@fine-arts-museum.be ou 02/508.33.33.

 

 

 

Abonnez-vous gratuitement au flux RSS des news de Carte Prof