News: Le rêve Belge d’une ville américaine


01-11-2015

Au lendemain de la seconde guerre, tous en rêvait: une ville Américaine. L'exposition Modernika, jusqu'au 10 avril à l'Atomium, reflète la manière dont s’est traduit le rêve belge d’une ville américaine. Prix réduit avec Carte PROF.

L'exposition Modernika propose une (re)découverte de l'architecture moderniste et du Style International. En partant de la manifestation mythique qu'a été l'Expo 58 et de sa contribution à la diffusion de l'American way of life en Belgique, l'exposition montre comment s'est illustré le rêve américain en développant plusieurs thématiques.

Citons la ville verticale, le tout à la voiture, les maisons privées et la banlieue pavillonnaire, la maison préfabriquée, le logement social, la Cité administrative de l'Etat, les tours Hilton, Martini et de la Prévoyance Sociale, les établissements D'Ieteren, la Cité Modèle et Ieder Zijn Huis, Glaverbel et le quartier Manhattan à Bruxelles, la tour BP et le centre administratif de la ville d'Anvers ou encore les maisons d’Albert Bontridder, sont autant d'exemples qui illustrent ces thèmes.

L’exposition se propose de mettre en exergue la richesse de l'architecture produite de l’Expo 58 aux années 1980. Souvent décriée parce que cette architecture est associée aux destructions de quartiers anciens et aux grands travaux urbanistiques, elle inclut pourtant des constructions de qualité. Les formes et recherches plastiques inédites, les hauteurs record et les prouesses techniques remarquables caractérisent l’influence de l’architecture américaine en Belgique. Modernika ambitionne de nuancer le sentiment à l'égard de cet héritage patrimonial récent, malgré tout empreint d'optimisme, d'une idéologie progressiste et de l'enthousiasme envers les progrès techniques.

En marge de l'exposition, un programme pédagogique spécifique a été développé. Au cours d’un parcours guidé interactif de l’exposition, les jeunes visiteurs découvrent comment la ville s’est transformée après la Seconde Guerre mondiale. Les exemples de gratte-ciel, façades suspendues ou hauteurs records et d’aménagements liés à la voiture leur montrent quel a été le rêve belge d’une ville américaine. Des jeux les invitent à se familiariser aux formes de l’architecture de cette époque de manière ludique. A l’issue de la visite, ils participent à un atelier créatif et réalisent une maquette de gratte-ciel. A l’aide des exemples observés dans l’exposition, d’imagination et de carton à découper, transformer et décorer, chaque enfant se met dans la peau d’un architecte.

Infos atelier : durée de 3 heures, 8 € / élève – 7 € / prof. Inscription obligatoire : kids@atomium.be Capacité maximale : 25 élèves.

L’accès à cette exposition est inclue dans le prix normal de l’Atomium: accès à prix réduit avec Carte PROF. Attention, le panorama sera fermé pour raison de maintenance de l’ascenseur du 18 au 22 janvier 2016.

 

 

 

Abonnez-vous gratuitement au flux RSS des news de Carte Prof